Michel Angers sollicitera un quatrième mandat à la mairie de Shawinigan.
Michel Angers sollicitera un quatrième mandat à la mairie de Shawinigan.

Angers sollicitera un quatrième mandat, Pierre Giguère amorce une réflexion

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Shawinigan — Il n’y a pas grand-chose qui pourrait retenir Michel Angers de solliciter, l’année prochaine, un quatrième mandat à la mairie de Shawinigan. Celui qui a été élu maire pour la première fois en 2009 confirme que si l’élection était demain matin, il serait sur la ligne de départ.

«Honnêtement, je suis en super forme, je suis de plus en plus expérimenté, je suis bien branché auprès des gouvernements et à l’Union des municipalités du Québec. Je me sens bien en selle avec une équipe qui fonctionne bien, tant au conseil que chez les fonctionnaires. En ce moment, tous les voyants sont au vert», lance-t-il.

Michel Angers est catégorique: il n’y a pas un seul matin où il se lève sans avoir hâte de se rendre à l’hôtel de ville.

«Dans ma vie, lorsque je me suis retrouvé dans une zone de confort, à ne plus avoir de défis, j’ai changé de métier. En ce moment, il y a beaucoup de choses qui s’en viennent et pour lesquelles j’ai envie de continuer de travailler. Et je me suis donné comme mission de rendre notre ville beaucoup plus performante et de renforcer le service aux citoyens en revoyant l’ensemble de nos services et de nos organisations», ajoute Michel Angers, qui ne cache pas que la pandémie aura amené une somme de travail astronomique pour l’ensemble des fonctionnaires et du conseil municipal.

L’ancien député libéral Pierre Giguère dit vouloir amorcer une réflexion quant à une possible candidature à la mairie.

Opposition

Le maire Angers pourrait-il avoir de l’opposition l’an prochain? Si d’anciens adversaires politiques comme Claude Villemure se rallient désormais derrière lui, d’autres personnes n’ont pas encore fermé la porte à briguer la mairie de Shawinigan.

L’ancien député libéral Pierre Giguère pourrait être du nombre, lui qui a déjà été conseiller municipal à Shawinigan de 2009 à 2013. «J’ai toujours adoré la politique, et j’ai eu de l’expérience par le passé dans le monde municipal. Présentement, je suis sur d’autres projets, mais quand tout cela sera terminé, oui je vais entamer une réflexion, car j’ai toujours aimé m’impliquer», explique celui qui confirme que sa fille est en processus de reprendre l’entreprise familiale, ce qui lui laisserait davantage de temps pour s’impliquer au municipal.

Mais nul ne revendique la mairie lorsqu’il est pleinement satisfait des élus en place. Qu’a-t-il donc à reprocher à l’administration en place?

«Je le ferai savoir en temps et lieu. Aujourd’hui, ce que je peux dire, c’est qu’il y aura une réflexion», mentionne-t-il.

Michel Angers et Pierre Giguère deviendront-ils des adversaires politiques en 2021?

Une opposition à laquelle le maire Michel Angers se dit prêt. «Je suis un passionné des élections et de la démocratie. J’ai été en élection toute ma vie, même dans le monde syndical avant que je ne fasse de la politique. Je suis prêt à toute éventualité», assure-t-il.