Le Nouvelliste
Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur les allégations de maltraitance et de mauvaise qualité des soins en général à la résidence Notre-Dame du secteur Cap-de-la-Madeleine à Trois-Rivières, membre du réseau des résidences Chemin du Roy.
Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur les allégations de maltraitance et de mauvaise qualité des soins en général à la résidence Notre-Dame du secteur Cap-de-la-Madeleine à Trois-Rivières, membre du réseau des résidences Chemin du Roy.

Allégations de maltraitance dans les résidences Chemin du Roy: enquête et cellule de crise

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Dans la foulée des allégations de maltraitance, d’abus et de mauvaise qualité des soins en général aux résidences Chemin du Roy de Trois-Rivières, de Yamachiche et de La Tuque, le bureau de Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, déclare qu’une enquête a été ouverte. Des enquêteurs ont été dépêchés sur place et une cellule de crise est déployée afin de superviser les activités à la résidence Notre-Dame du secteur Cap-de-la-Madeleine à Trois-Rivières, au centre des allégations, «tant que ça sera nécessaire», soutient Caroline Dussault, attachée politique de la ministre Blais.