François-Philippe Champagne a toujours été très proche de la famille Chrétien. On le voit ici en compagnie de Jean Chrétien lors de la dernière campagne électorale fédérale.
François-Philippe Champagne a toujours été très proche de la famille Chrétien. On le voit ici en compagnie de Jean Chrétien lors de la dernière campagne électorale fédérale.

Aline Chrétien: une femme de coeur, selon François-Philippe Champagne

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN – S’il est un homme qui peut témoigner de la grandeur d’Aline Chrétien au fil des années, c’est bien François-Philippe Champagne qui, de son propre aveu, a eu la chance de la côtoyer de près.

Le ministre fédéral des Affaires étrangères connaît la femme depuis plus d’une vingtaine d’années et il ne fait aucun doute pour lui qu’Aline Chrétien représente une véritable «femme de coeur».

«C’est une situation tellement triste. C’est une femme qui était très attachée à son milieu, à Shawinigan, à la Mauricie. Une personne tellement bienveillante. Une vraie force tranquille».

François-Philippe Champagne ne s’en cache pas: il était très proche des Chrétien et cette proximité lui a permis de connaître un couple d’exception et une femme qui l’était tout autant.

«Je garde vraiment un excellent souvenir d’elle. Nous avions vraiment une belle proximité, un beau lien. Elle aimait se mettre dans la peau de Monsieur ou Madame Tout-le-monde, des travailleurs, des travailleuses. Elle trouvait toujours une façon de bien rendre ce qu’ils pensent», souligne-t-il.

Plusieurs ont noté le fait que Mme Chrétien aimait s’imprégner des autres cultures et apprendre de nouvelles langues, un plaisir que le ministre régional partageait avec la principale intéressée.

«J’ai vécu cinq ans en Italie dans ma vie et lorsqu’elle a commencé à apprendre la langue, nous parlions italien ensemble. Jean s’arrangeait souvent pour que l’on soit assis l’un à côté de l’autre, de sorte à lui permettre de pratiquer.»

Le député de Saint-Maurice – Champlain se souvient par ailleurs d’un moment particulier, qui s’est déroulé à l’international et qui démontre, à son sens, toute la bonté de la dame.

«Ils (le couple Chrétien) effectuaient une visite officielle dans un forum international en Europe auquel je participais comme invité. J’avais tenté de franchir la ligne pour les suivre et les saluer, mais un gardien de sécurité, je crois que c’était un agent de la GRC, m’avait empêché de me rendre. Elle m’a pris le bras et m’a tiré vers elle en disant ‘’c’est correct, il est avec moi’’ et j’ai pu avancer. C’était ce genre de femme», confie-t-il, un sourire dans la voix.

«C’était certainement une grande ambassadrice pour sa région», termine M. Champagne.