Le Nouvelliste
La professeure de l’Université de Sherbrooke Gina Bravo prononçait une conférence au sujet de l’aide médicale à mourir pour les personnes inaptes, vendredi, devant la Table régionale de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec.
La professeure de l’Université de Sherbrooke Gina Bravo prononçait une conférence au sujet de l’aide médicale à mourir pour les personnes inaptes, vendredi, devant la Table régionale de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec.

Aide médicale à mourir et Alzheimer: «Jusqu’où on a l’intention d’aller?»

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Nicolet — La question de l’aide médicale à mourir pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer a non seulement occupé l’espace public au Québec depuis les derniers jours, mais a également alimenté les discussions de la Table régionale de concertation des personnes aînées du Centre-du-Québec, vendredi.