La directrice générale de la maison Le FAR, Karine Gendron.

Aide financière pour la maison Le FAR

Trois-Rivières — La maison Le Far (Famille Accueil Référence) de Trois-Rivières reçoit une aide financière de Québec de près de 15 000 $ pour soutenir son projet de garde d’enfants en période estivale.

Ce projet de garde permet d’aider plus adéquatement les mères victimes de violence conjugale ou en difficulté alors qu’elles ont entamé un processus de reprise de pouvoir ainsi que de retour sur le marché du travail ou bien aux études.

La directrice générale de la maison Le FAR, Karine Gendron, souligne que les besoins en service de garde sont particulièrement présents durant l’été, alors que les écoles et leurs services de garde sont fermés.

Les besoins pour des services comme ceux offerts par la maison Le FAR sont très importants à Trois-Rivières.

«Une femme sur quatre est victime de violence conjugale. Et nous parlons là de toutes sortes de violences, soit physique, psychologique, sexuelle ou financière», affirme Karine Gendron qui précise que chaque année son organisme vient en aide à plus de 350 femmes. «Encore aujourd’hui, 78 % des victimes de violence conjugale sont des femmes.»

Le montant accordé par Québec provient du Programme de soutien à des projets de garde pendant la relâche scolaire et la période estivale 2019.

L’annonce a été faite par la ministre de la Justice, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne et ministre responsable de la Condition féminine, Sonia LeBel.

«C’est une excellente nouvelle pour les familles de la circonscription de Champlain. En raison de leur emploi du temps souvent chargé, les parents ont besoin de soutien pour conjuguer les différentes responsabilités en lien avec la famille, le travail et les études», soutient la députée de Champlain dans un communiqué.

Les femmes vivant de la violence conjugale ou des situations difficiles peuvent toujours communiquer avec des intervenantes au (819) 378-2990 ou encore visiter le site Internet de l’organisme au www.maisonlefar.ca.