Le camping H2O a annoncé un agrandissement de 1,6 M$, qui comprend quatre glissades d’eau et un ajout de terrains de camping. Sur la photo: Julie Boulet, ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette, Patrick Bellemare, propriétaire du camping H2O, Ann et Sophie Bellemare, employées du camping H2O et Marc H. Plante, député de Maskinongé.

Agrandissement de 1,6 M$ au camping H2O

TROIS-RIVIÈRES — Après avoir connu l’été le plus achalandé de son histoire, le camping H2O annonce un agrandissement de 1,6 M$ qui comprend de nouvelles glissades d’eau et un ajout de terrains de camping.

Le projet consiste à ajouter quatre glissades d’eau, la construction d’un nouveau bâtiment d’accueil au camping, l’installation d’un service d’Internet wi-fi qui couvre la totalité du site du camping ainsi que l’ajout de 75 terrains. Ces installations devraient être accessibles au public en 2020.

Un besoin d’adrénaline
Le site, qui offre plusieurs jeux d’eau conçus pour les enfants et les jeunes familles, devait répondre à un besoin différent pour les prochaines années.

«On était pas mal complet au niveau familial», explique le propriétaire du camping H2O, Patrick Bellemare. «Ce qui manquait, ce sont des glissades avec plus d’adrénaline, de piquant, pour les adolescents et les jeunes adultes.» Parmi les nouvelles glissades d’eau, une installation de 45 pi de haut et de 300 pi de long sera construite.

Des retombées pour la région
«Quand on est capable d’attirer des gens de l’extérieur, ils vont rester plus longtemps, manger chez nous, peut-être même s’héberger», note la ministre du Tourisme, ministre responsable de la région de la Mauricie et députée de Laviolette, Julie Boulet.

Le propriétaire du camping H2O croit visiblement que ses nouvelles installations, qui devraient attirer encore plus de visiteurs, contribueront à l’économie locale.

«Souvent, les Jardins Dugré viennent nous voir et nous disent: ‘‘Ça parait que le camping était plein en fin de semaine, il y avait beaucoup de monde’’», souligne M. Bellemare.

En plus de stimuler l’économie dans la région, l’agrandissement du camping H2O créera au moins 10 à 12 emplois d’ici 2020. À ce jour, l’entreprise emploie 85 personnes. «On devrait franchir le cap du 100 employés d’ici deux ans», dit Patrick Bellemare.

Une aide de 537 400 $
Le gouvernement du Québec octroie près de 540 000 $ au camping H2O pour son projet d’agrandissement. Julie Boulet en a fait l’annonce en compagnie de Marc H. Plante, député de Maskinongé.

«Les gens qui partent en vacances veulent se retrouver dans la nature, être capable de décrocher», soutient Mme Boulet.

«Ça va devenir le point d’arrêt incontournable du Québec sur l’autoroute 40», estime Marc H. Plante.

C’est dans le cadre du Programme de soutien aux stratégies de développement touristique, volet tourisme de nature et aventure, que l’aide financière a été accordée.

En affaires depuis 25 ans
Lors de l’annonce, Patrick Bellemare a rappelé les débuts de son entreprise, dans le domaine du karting, il y a 25 ans.

«J’ai commencé avec un employé. On travaillait sept jours par semaine mon employé et moi», se rappelle le propriétaire du camping H2O.

Ce n’est que plusieurs années plus tard que M. Bellemare a décidé de construire la plus grande piscine à vagues au Québec sur le terrain voisin des pistes de karting.

Fondée en 1993, l’entreprise Productions sans limite détient maintenant trois pistes de karting, un camping de 150 terrains, un parc aquatique et une piscine à vagues.