La Ville de Trois-Rivières en a été avisée et procédera rapidement au nettoyage de cet acte de vandalisme, qu’elle déplore.

Actualité régionale en bref

Des graffitis sur le monument Benjamin-Sulte

Des graffitis sont apparus au cours des derniers jours sur le monument dédié à Benjamin Sulte, dans le parc Champlain à Trois-Rivières.

La Ville de Trois-Rivières en a été avisée et procédera rapidement au nettoyage de cet acte de vandalisme, qu’elle déplore. Notons d’ailleurs que chaque année, il en coûte environ 50 000 $ à la Ville, et donc aux contribuables trifluviens, pour remettre en état des bâtiments ou monuments municipaux qui sont la cible d’actes de vandalisme ou de graffitis de la sorte. Bien que les employés des Travaux publics demeurent alertes face à ces phénomènes, la Ville encourage également les citoyens à signaler au service des Travaux publics tout acte de vandalisme qui aurait pu être commis, afin que le tout soit restauré le plus rapidement possible.

Pierre Mercier président du Regroupement des Chambres de commerces de la Mauricie

Trois-Rivières (GD) — Le Regroupement des Chambres de commerce de la Mauricie a un nouveau président. Pierre Mercier, l’ancien président de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, a accepté de relever le défi de l’organisme qui représente l’ensemble des chambres de commerce de la région. Pierre Mercier possède de l’expérience dans plusieurs secteurs, dont le commerce de détail, la transformation alimentaire et industrielle, l’entreposage ainsi que l’industrie manufacturière. Le nouveau président souhaite «favoriser une plus grande mobilisation des acteurs régionaux pour la réussite d’objectifs communs». 

Avis d’ébullition levé à Shawinigan

Shawinigan (GD) — Les résidents de la partie sud du secteur Saint-Gérard-des-Laurentides à Shawinigan touchés par un avis d’ébullition préventif depuis le 24 octobre peuvent maintenant consommer l’eau sans problème. La Ville de Shawinigan a levé l’avis d’ébullition vendredi en fin d’après-midi.

Il n’est donc plus nécessaire de faire bouillir l’eau avant de la consommer.
Les personnes touchées par l’avis d’ébullition avaient reçu un appel de la part du Service de messagerie automatisée.

On reconnaît sur la photo le coprésident d’honneur de cette campagne 2017, André Héon (Caisse populaire du Centre-de-la-Mauricie), avec le sergent d’armes de la filiale 44 Jean Godin, le maire de Shawinigan Michel Angers, le président de la filiale Alain Boisvert ainsi que la présidente de la campagne 2017 Dorothy Jean Lupien. L’autre coprésident d’honneur, Alain Tessier, était absent lors de la prise de photo.

Lancement de la campagne du coquelicot 2017

La filiale 44 lieutenant-colonel Robert Grondin de Shawinigan de la Légion royale canadienne a lancé vendredi la campagne 2017 du coquelicot. Durant les prochaines semaines, les bénévoles de la Légion royale seront dans divers lieux publics pour vendre cette fleur symbole de la paix depuis la fin de la Première Guerre mondiale. 

Aucun projet de gaz de schiste au Centre-du-Québec

Bécancour (GD) — Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, tient à rassurer ses électeurs au sujet de certaines inquiétudes soulevées par des personnes et des groupes qui expriment toujours des craintes face à l’exploitation du gaz de schiste.

Le député de la Coalition avenir Québec (CAQ) ne croit pas qu’un projet d’exploitation soit sur la table.
«Il n’y a pas d’exploitation du gaz de schiste à l’horizon chez nous. Il n’existe aucun projet qui risquerait de représenter une menace environnementale et je suis même convaincu qu’aucun projet ne pourra se réaliser s’il n’y a pas d’acceptabilité sociale», soutient le député.

En chambre, Donald Martel a interpellé à ce sujet le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau.

Le ministre a confirmé qu’il n’existait pas de projet d’exploration ou d’exploitation au Centre-du-Québec. De plus, Pierre Moreau a ajouté qu’aucun permis d’exploitation de gaz de schiste n’a été délivré pour cette région depuis 2011.