Richard Grenier, coordonnateur du volet campagne et éducation du Comité de solidarité de Trois-Rivières, lors de la conférence.

Activités et pétition autour de la justice climatique

Trois-Rivières — Le Comité de solidarité Trois-Rivières souligne les Journées québécoises de la solidarité internationale en organisant plusieurs activités en collaboration avec des partenaires régionaux en plus de lancer une pétition pour inciter le gouvernement canadien à faire sa part pour la justice climatique.

D’abord les activités, qui s’articuleront autour de la thématique de la justice climatique, qui consiste à aborder les bouleversements du climat de façon équitable et solidaire, seront lancées le 5 novembre avec le film islandais Une femme en guerre au Ciné-Campus de Trois-Rivières.

Ce long métrage de Benedikt Erlingsson sera bonifié d’une discussion animée par Valérie Delage, adjointe à la coordination du Réseau In-Terre-Actif, le secteur jeunesse du CS3R. Une conférence de Lisa Koperqualuk, qui a écrit la préface du récit de Sheila Watt-Cloutier Le droit au froid, se tiendra à la salle Louis-Philippe-Poisson le 10 novembre. Deux jours plus tard, ce sera au tour de Sébastien Bouchard de livrer la conférence Radios sensationnalistes et populisme au Cégep de Trois-Rivières alors que le 14 novembre la salle Hubert Reeves du Collège Laflèche sera le théâtre de la conférence de Raymond Legault, du collectif Échec à la Guerre, Militarisme et changements climatiques. Les activités se termineront le 21 novembre avec la présentation de la conférence Résistances du Sud: Enseignements pour des initiatives sociales en justice climatique au Nord de Rosalinda Hidalgo au Cégep de Trois-Rivières.

En plus de ces rendez-vous, il y aura, le 7 novembre, vernissage de l’exposition intergénérationnelle Change le monde, une œuvre à la fois - Volet Réconcili’Art qui se déroulera à l’atelier de l’artiste multidisciplinaire Javier Escamilla situé à Shawinigan et une soirée festive, au 507 le 9 novembre où les stagiaires internationaux et les militants du Comité de solidarité Trois-Rivières seront mis sous les projecteurs.

Pétition

Le Comité de solidarité Trois-Rivières invite également la population à signer une pétition visant à inciter le gouvernement canadien à faire sa part pour la justice climatique.

Cet appel à l’action citoyenne se déroulera jusqu’au 22 avril 2020. La mise en place d’une cible de réduction des gaz à effet de serre et le soutien plus efficace du leadership des femmes par l’entremise d’une approche plus féministe dans les plans de financement en matière d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques sont au nombre des demandes citées dans la pétition.