Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Geneviève Scott Lafontaine, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé.
Geneviève Scott Lafontaine, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé.

Achat local: belle récolte dans Maskinongé

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Louiseville — La campagne promotionnelle portant sur l’achat local au sein de la MRC de Maskinongé durant la période des Fêtes a été profitable. Pendant que la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé connaissait un succès plus grand qu’espéré concernant la vente de chèques-cadeaux, le catalogue virtuel mis sur pied par la MRC pour faire connaître ses artisans et leurs produits a eu l’effet escompté.

À la mi-novembre, la chambre maskinongeoise a mis en circulation ses chèques-cadeaux échangeables auprès de plus de 40 commerçants. La direction espérait que la vente de ces chèques-cadeaux atteigne une valeur variant entre 10 000 $ et 25 000 $. Avec 1750 chèques-cadeaux de 25 $ écoulés en six semaines, la valeur totalise 43 750 $.

«Je suis super contente», raconte Geneviève Scott Lafontaine, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC de Maskinongé. «Ce sont beaucoup d’entreprises qui ont donné ça en cadeau à leurs employés. On a vu le secteur manufacturier redonner vers le commerce de détail. C’est une belle solidarité.»

Selon Mme Scott Lafontaine, plus de 75 % des chèques-cadeaux ont été achetés par des entreprises. Jusqu’à maintenant, quelque 4000 $ de ces chèques-cadeaux ont été utilisés auprès de huit commerçants.

«Ça faisait longtemps que je voulais faire ce projet, mais la chambre avait d’autres priorités et des événements. Cette année, je n’ai pas eu de Banquet des saveurs à organiser. On s’est donc viré de bord : en trois semaines, on a contacté les entreprises participantes, les gens ont signé les contrats, on a sorti les chèques-cadeaux. Maintenant, le produit est en place.»

Jennifer St-Yves-Lambert, agente de développement touristique et culturel de la MRC de Maskinongé.

L’engouement pour l’achat local a permis à des citoyens de découvrir ou de mieux connaître l’offre commerciale sur leur territoire. Le constat est le même quant à la trentaine d’artistes et artisans dont les produits étaient présentés dans le catalogue virtuel de la MRC de Maskinongé.

Ce projet monté lui aussi en un temps record a été constitué afin d’offrir une vitrine à des artisans qui étaient privés, pandémie oblige, des salons et des marchés de Noël habituellement présentés en novembre et en décembre.

«Il y a eu plus de 1000 consultations du catalogue. Ça a été beaucoup partagé sur Facebook. Les artisans sont vraiment satisfaits de la visibilité», estime Jennifer St-Yves-Lambert, agente de développement touristique et culturel de la MRC de Maskinongé.

Même s’il est difficile de chiffrer précisément les retombées financières de cette initiative, des artisans ont confirmé que des transactions ont découlé de cette consultation du catalogue en ligne.

Mme St-Yves-Lambert mentionne que les artisans souhaitent le maintien d’un catalogue virtuel pour le temps des Fêtes de 2021.

«La décision n’est pas prise, ça doit être évalué par le comité culturel de la MRC. C’est toujours une question de ressources et de temps et il faut aussi voir si on aura des salons l’automne prochain. Mais comme les résultats sont positifs, je ne vois pas pourquoi on ne le referait pas.»