La Sûreté du Québec prenait des photos du secteur de l'accident, vendredi matin.

Accident sur la 155: le camionneur libéré

Le conducteur du camion impliqué dans la collision mortelle survenue jeudi soir à Shawinigan a finalement été libéré par les policiers et aucune accusation n'est portée contre lui pour l'instant.
La circulation sur la route 155 a repris depuis 7 h 45 vendredi.

Selon les informations fournies vendredi matin par la Sûreté du Québec, le chauffeur du camion semi-remorque a embouti quatre véhicules qui se trouvaient devant lui.

«Les quatre véhicules étaient immobilisés à un feu de circulation temporaire à l'approche de la zone de travaux sur la route 155, entre le carrefour giratoire (qui mène entre autres vers la route 153) et le pont des Piles. Le tracteur routier a pris flammes et une des voitures percutées a pris flammes», explique le sergent Louis-Philippe Bibeau, porte-parole de la SQ.

À la suite de l'accident, le camionneur avait été arrêté pour conduite dangereuse. Les enquêteurs l'ont ensuite interrogé et c'est à la suite de cette étape policière que le camionneur a finalement été libéré sans promesse de comparaître.

«Est-ce qu'il y aura matière à dépôt d'accusation? On va le savoir dans le futur», ajoute le sergent Bibeau.

Une personne se trouvait dans chaque véhicule impliqué dans l'accident. Celle qui était dans le véhicule en flammes est restée coincée dans l'habitacle et a péri. Des procédures d'identification sont menées sur la dépouille. La SQ n'est toujours pas en mesure de dire s'il s'agit d'une femme ou d'un homme.

Une autre personne impliquée dans la collision a subi des blessures mineures. Le conducteur du camion n'a pas été blessé.

Un reconstitutionniste a passé la nuit sur les lieux du drame afin d'analyser la scène. Le camion fera l'objet d'une expertise mécanique.

La route 155 a été complètement fermée jusqu'à 7 h 45 vendredi matin. Le détour établi pour contourner cette fermeture passait par le pont de Grand-Mère.