La mairesse de Saint-Tite, Annie Pronovost.

À surveiller en 2020 dans Mékinac

Annie Pronovost, mairesse de Saint-Tite

À la suite de son élection en 2017, la mairesse de Saint-Tite, Annie Pronovost, avait affirmé que l’eau potable était son dossier prioritaire.

Elle soutient que tant que la question de l’eau potable n’est pas réglée, aucun autre projet d’envergure ne peut être réalisé à Saint-Tite.

En 2020, le projet de construction d’une usine de filtration sera encore la priorité de l’administration municipale.

Pascal Lafrenière, directeur général du Festival western de Saint-Tite

Les dirigeants du Festival western de Saint-Tite s’attendent à recevoir en 2020 le rapport du Comité consultatif sur le bien-être animal lors de rodéos.

Le directeur général du Festival western de Saint-Tite, Pascal Lafrenière.

Alors que les organisateurs du festival préparent la 53e édition de l’événement, ce rapport sur les rodéos est très attendu.

Créé à la suite d’une demande d’injonction déposée en 2017 pour faire interdire un rodéo présenté à Montréal, ce groupe de travail a été mandaté par le MAPAQ afin d’étudier les pratiques du rodéo au Québec et de s’assurer qu’elles respectent les dispositions de la Loi sur le bien-être et la sécurité animale.