Nicole Poirier, directrice de Carpe Diem.

À surveiller en 2019

Une nouvelle maison en 2019? La Maison Carpe Diem, Centre de ressources Alzheimer, a l’intention de construire une nouvelle maison, adjacente à l’ancien presbytère où elle est située présentement, afin de faire passer de 14 à 32 son nombre de places. Il s’agit d’un projet de 3,5 millions $ pour la directrice générale, Nicole Poirier. Issu de 30 ans de réflexion sur la manière d’accompagner les personnes atteintes par cette maladie, ce projet est toujours en quête de financement.
Michel Marchand, créateur du Parc des gnomes à Bécancour.

Encore plus de gnomes au Parc?

Cadranier reconnu et artisan, Michel Marchand, de Bécancour, a créé, dans sa municipalité, un village unique en son genre dans lequel vivent une multitude de gnomes. Il est le constructeur de toutes les étranges demeures des petits êtres surnaturels dans le Parc écologique Godefroy. La municipalité ainsi que Tourisme Bécancour ont soutenu son initiative qui gagne en popularité. Quelles surprises les gnomes réservent-ils en 2019?

Micael Béliveau, maître fumeur.

Une reconnaissance dans toute la francophonie

En 2018, Micael Béliveau, de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, a commencé à faire parler de lui pour sa très grande popularité en matière de cuisson de la viande sur le BBQ. Son site web reçoit 2,5 millions de visites par année. En plus d’avoir lancé sa propre gamme de produits qu’il vend en ligne, ce maître fumeur aimerait devenir une référence dans son domaine dans toute la francophonie mondiale. Peut-être dès 2019?

Daniel McMahon, recteur de l’UQTR.

Réconciliation et argent

Le mandat de Daniel McMahon au rectorat de l’UQTR sera-t-il aussi difficile en 2019 qu’en 2018? Même si la convention collective est signée avec les professeurs, ces derniers estiment qu’il reste en effet des pots cassés à réparer. L’autre défi principal du recteur, en 2019, sera de continuer le travail accompli pour redresser les finances de l’Université. Une des stratégies pour y arriver est d’augmenter le nombre d’étudiants, ce que souhaitent le recteur et son conseil d’administration.

Daniel Cournoyer, président de la SPA Mauricie.

Le plus beau et confortable refuge du Québec?

La Société protectrice des animaux de la Mauricie amorcera l’année 2019 avec de tout nouveaux locaux beaucoup plus vastes sur le boulevard Saint-Jean. Le président, Daniel Cournoyer, prévoit que les animaux en refuge y seront plus confortables et qu’une place plus grande sera faite aux bénévoles, car un programme sera créé pour en augmenter le nombre. Pas moins de 150 animaux de plus pourront y être accueillis. L’effet de cette innovation se fera connaître en 2019.

Louis Gendron, directeur général du Cégep de Trois-Rivières.

Plus d’étudiants et un superbe stade

Le stade des Diablos, au Cégep de Trois-Rivières, fera l’objet d’importants travaux, en 2019. Le terrain synthétique datant d’une quinzaine d’années sera refait à neuf de même que les estrades, l’éclairage et la piste de course. Le directeur du Cégep, Louis Gendron, prévoit des effets positifs sur son institution car des installations sportives de qualité attirent de la clientèle de l’extérieur de la région.

Alain Gélinas et Michel Lemay, respectivement président et vice-président de la CAVP.

Enfin le jugement

Le président de la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite, Alain Gélinas, et Michel Lemay, le vice-président, ont de grandes attentes pour l’année 2019 puisque le jugement en appel tant attendu sur la pyrrhotite devrait sortir bientôt. En 2019, la Coalition veut obtenir de l’aide gouvernementale pour défrayer les coûteux tests de pyrrhotite, ce qui permettrait à de nombreuses victimes de se joindre aux recours.

Mgr Pierre-Olivier Tremblay.

Un Sanctuaire restauré et plus de fidèles

Le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap caresse un projet de développement et de réaménagement de plus de 44 millions $, d’ici 10 ans, projet qui nécessitera un appui financier à la fois privé et public. Ces travaux permettront de faire passer le nombre de visiteurs de 400 000 à 700 000 par année et plus de 350 emplois seront créés. La première pelletée de terre est prévue pour l’automne 2019. Trois-Rivières offre un appui de 4,5 millions $ sur 20 ans.

Gérard Bruneau, préfet de la MRC des Chenaux.

De la fibre optique partout

Un des plus gros projets de la MRC de Chenaux, en 2019, consistera en l’installation de la fibre optique partout sur le territoire, ce qui permettra aux résidents des municipalités rurales d’avoir accès à Internet haute vitesse. Ces nouveaux équipements permettront-ils de freiner l’exode des jeunes? Le préfet, Gérard Bruneau, croit que les installations seront prêtes à fonctionner dès 2020. Pour l’instant, seules Saint-Maurice et Notre-Dame- du-Mont-Carmel avaient ce service.