Yves Lévesques

À surveiller en 2017

...à Trois-Rivières
Luc Plamondon
André Noël
PAR Paule Vermot-Desroches
Jean-François Aubin
Le 5 novembre prochain, les Trifluviens seront appelés aux urnes pour choisir le prochain conseil municipal. On sait déjà que le maire Yves Lévesque sera de la course à la mairie pour un cinquième mandat. Les premières semaines de 2017 seront à surveiller à savoir si le conseiller municipal Jean-François Aubin se lancera lui aussi, lui qui est présentement en réflexion.
Yves Lévesque
La première pelletée de terre du futur colisée, construit au District 55, sera donnée à l'automne prochain par le maire Yves Lévesque, un projet qu'il caresse depuis de nombreuses années. Est-ce le fruit du hasard, mais elle surviendra quelques semaines avant l'élection municipale. Ce projet de près de 54 M$, dont la moitié sera assumée par Québec, s'échelonnera sur plusieurs mois et l'ouverture est prévue pour 2019.
Luc Plamondon
Le troisième opus de la série hommage du Cirque du Soleil à l'Amphithéâtre Cogeco s'inspirera de l'oeuvre de Luc Plamondon. Le célèbre parolier québécois avait d'ailleurs assisté aux deux premiers spectacles du Cirque à Trois-Rivières. Les attentes sont grandes pour cette troisième année, mais l'équipe en place se dit confiante de toucher un très large public.
André Noël
À la tête du conseil d'administration de l'île Saint-Quentin, André Noël sera aux premières loges pour voir commencer les travaux dans le but d'offrir les services d'aqueduc et d'égout à l'île. Un règlement d'emprunt de 2 M$ avait d'ailleurs été adopté cette année en prévision de ces travaux, qui ne sont que la première étape d'une phase de développement récréo-touristique pour l'île Saint-Quentin.
Jean-Guy Dubois
Geneviève Dubois
...SUR LA RIVE SUD
PAR Marc Rochette
Jean-Guy Dubois
À 70 ans, le maire de Bécancour aura à décider de son avenir politique en cette année électorale. Tout porte à croire que la tentation sera forte pour solliciter un nouveau mandat alors que plusieurs grands projets pourraient bien débloquer d'ici 2021 dans le parc industriel. Et ses nombreux efforts pour dynamiser sa ville, tant au plan économique que touristique, et ses diverses collaborations avec Trois-Rivières, ne laissent aucunement planer une retraite prochaine.
Geneviève Dubois
Nouvellement élue lors d'un scrutin partiel provoqué par la démission de son prédécesseur, la mairesse de Nicolet est fin prête à affronter l'électorat, au besoin, en novembre 2017. Cette ancienne conseillère municipale a vite pris goût à la mairie. Déjà, la situation financière de la Ville lui permettra de mettre en place une promesse électorale, soit celle de consacrer une enveloppe budgétaire de 130 000 dollars à des projets soumis par les citoyens et ce, annuellement.
Le député de Saint-Maurice Pierre Giguère.
Le maire de Shawinigan, Michel Angers.
... à Shawinigan
PAR Guy Veillette
Pierre Giguère
La Mauricie devrait perdre un représentant à l'Assemblée nationale et la décision doit être annoncée avant la fin de l'hiver. Si les limites de l'actuel comté de Saint-Maurice disparaissent en vue du scrutin de l'automne 2018, que réservera l'avenir au député Pierre Giguère? Pourrait-il être tenté par l'élection municipale du 5 novembre 2017?
Guy Bourassa
En 2017, l'usine de phase 1 de Nemaska Lithium doit entrer en exploitation. Si tout se déroule comme prévu, la rapide reconversion industrielle du site de l'ancienne papeterie Laurentide sera citée en exemple. Le président-directeur général de cette entreprise gagnera-t-il son pari de laisser tomber son projet à Salaberry-de-Valleyfield pour l'implanter plutôt à Shawinigan?
Michel Angers
Pendant qu'un petit groupe d'opposants cherchent un candidat susceptible de le faire trébucher, Michel Angers entreprend une année électorale avec l'assurance qui le caractérise. Les négociations sur les services supralocaux ne se concluront sans doute pas à son entière satisfaction, mais ce dossier ne devrait pas trop lui nuire au plan local. À moins qu'une imprévisible Trumpmania déferle sur Shawinigan à l'automne, un troisième mandat semble dans la poche.
Julie Boulet
Le remaniement ministériel qui se prépare ne devrait pas l'empêcher de dormir, puisque le tourisme lui va comme un gant. Mais d'un autre côté, Julie Boulet incarne-t-elle vraiment le renouveau que le premier ministre Philippe Couillard tente désespérément d'insuffler à la marque libérale?
François-Philippe Champagne
Le député de Saint-Maurice - Champlain à la Chambre des communes a placé la barre haut à sa première année de mandat. Les libéraux caracolent toujours au sommet des intentions de vote et un remaniement ministériel n'est pas prévu à court terme, mais sait-on jamais. Une année, c'est long en politique.
Normand Beaudoin
...à La tuque
PAR Audrey Tremblay (Collaboration spéciale)
Normand Beaudoin
Jamais deux sans trois, c'est ce qu'espère le maire de La Tuque alors qu'il briguera la mairie pour une troisième fois le 5 novembre prochain. Il veut aller au bout de ses projets, notamment, ceux de la bioraffinerie, de la minicentrale Manouane Sipi, du réseau cellulaire et de la fibre optique. Est-ce que le maire de La Tuque pourra conserver son siège alors que des candidats semblent être prêts à se lancer dans la bataille ?
Christine Jean
La directrice générale du Centre d'amitié autochtone de La Tuque et son équipe mèneront un important projet en collaboration avec la Ville de La Tuque en 2017. Il s'agit de la revitalisation du parc du lac Saint-Louis, un projet qui va promouvoir, entre autres, la richesse de la culture autochtone. Espérons que le projet servira, comme elle le souhaite, d'exemple de collaboration entre la ville et les partenaires du milieu.
Patrice Bergeron
Il y a beaucoup de travail à faire encore pour bioénergie La Tuque avant de voir arriver la première bioraffinerie à base de résidus de coupes forestières au Canada en 2023, comme le projette BELT. Les résultats de la douzaine d'études en cours sont attendus pour 2018, mais le président de Bionénergie La Tuque, Patrice Bergeron, et son équipe pourraient bien réussir à annoncer un investisseur très sérieux en 2017. Ce serait un grand coup pour ce projet qui pourrait créer jusqu'à 500 emplois.
Le recteur de l'UQTR, Daniel McMahon.
Martin Gélinas
... dans l'actualité
PAR Brigitte Trahan
Daniel McMahon
Le recteur de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Daniel McMahon, continuera à composer avec un déficit de fonctionnement de quelque 10 millions $. L'établissement a aussi accumulé une dette de 94 millions $, dont 53 millions $ du côté du fonctionnement. Le recteur espère notamment un réinvestissement rapide de Québec et compte aussi sur la collaboration de la communauté universitaire pour améliorer la situation en 2017.
Alain Fournier
Le procès de l'ex-directeur des équipements Alain Fournier contre l'UQTR pour congédiement abusif devrait connaître un dénouement partiel ou total en 2017. M. Fournier a déjà perdu une première manche contre l'Université, en décembre. Il avait demandé au tribunal de reconnaître l'entente hors cour qu'il avait signée avec l'établissement, au printemps dernier. Le juge a toutefois rejeté la requête. Reste à savoir si le demandeur ira en appel de la décision et poursuivra son procès devant le Tribunal administratif du travail.
Martin Gélinas
L'ex-vice-recteur Martin Gélinas et l'UQTR sont en attente d'un jugement imminent de la commissaire Lyne Thériault du Tribunal administratif du travail relativement au procès intenté par M. Gélinas pour congédiement abusif, en 2013. Ce conflit a eu des échos fréquents dans les médias. M. Gélinas confie lui-même qu'il a hâte de mettre cette affaire derrière lui et de refaire sa vie. Le procès, qui avait débuté en juin 2015, n'a connu son aboutissement qu'en novembre 2016.
Gilles Devault
La municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade célèbre ses 350 ans d'existence, en 2017. De nombreuses festivités sont au programme de l'année sous la présidence de l'ancien maire, Gilles Devault. Les activités sont offertes tant aux citoyens qu'aux anciens Péradiens ainsi qu'à tous les amis de la municipalité. Un spécial 350e est notamment prévu dans le cadre du Festival de la pêche aux petits poissons des chenaux qui se déroulera du 28 janvier au 12 février.
Alain Gélinas
L'appel logé par SNC-Lavalin dans le dossier de la pyrrhotite sera enfin entendu à l'automne 2017. Les victimes espèrent que le jugement leur permettra de récupérer les sommes colossales qu'elles ont dû investir pour réparer leur maison. La Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite, avec en tête son président Alain Gélinas, aura encore du pain sur la planche, en 2017. À la lumière de la découverte de cas de pyrrhotite au Connecticut, la CAVP détient une arme de plus pour convaincre Ottawa d'adopter une norme plus sévère sur la pyrrhotite dans la béton afin d'empêcher que de nouveaux drames surviennent.
Pierre-Olivier Tremblay
Le nouveau recteur du Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Pierre-Olivier Tremblay et son équipe ne manqueront pas de travail, en 2017. Le Sanctuaire continue en effet à déployer beaucoup d'énergie afin de multiplier le nombre de ses visiteurs et de ses donateurs et ainsi faire face, par le biais du tourisme religieux et de nouveaux partenariats, à l'accroissement du coût de la vie et aux frais imposants reliés à l'entretien des bâtiments et du site.
Sonya Auclair
La municipalité de Batiscan, avec la mairesse Sonya Auclair, devra se présenter devant les tribunaux, en 2017, afin de régler un conflit d'usage avec quelques-uns de ses citoyens, riverains du fleuve. Il serait interdit de placer des piquets, poteaux et autres entraves, de même que des véhicules récréatifs dans la zone inondable au bord du fleuve, selon les règlements du gouvernement. La municipalité indique qu'elle tente de faire respecter cette réglementation gouvernementale, mais les citoyens touchés par cette affaire sont en désaccord.
Jonathan Bettez
Guillaume Picotte
... au palais de justice
PAR Nancy Massicotte
Jonathan Bettez 
En 2017, l'affaire Jonathan Bettez continuera de faire couler beaucoup d'encre. Même si son nom est associé à celui de Cédrika Provencher, les seules accusations portées contre lui sont celles reliées à la possession, la distribution et l'accession à de la pornographie juvénile. Dès le 17 janvier, son avocate Me Magali Lepage devrait éventuellement prendre position sur la suite des procédures judiciaires à venir.
Affaire Vadeboncoeur 
Le procès des quatre policiers de Trois-Rivières, accusés d'avoir tabassé Alexis Vadeboncoeur et d'avoir produit des faux rapports, va se poursuivre pour encore deux semaines en janvier et en mars. Le ministère public doit contre-interroger un expert en biomécanique. Par la suite, la défense devrait faire entendre son expert en utilisation de la force. Les avocats pourront ensuite entreprendre leurs plaidoiries avant que le juge ne rende son verdict.
Sirop d'érable 
À moins d'un revirement, l'année 2017 commencera avec le deuxième procès devant jury dans le dossier du vol de sirop d'érable. Cette fois-ci, les accusés sont les frères Avick, Teriak et Inouk Caron. La sélection du jury est prévue pour le 16 janvier. Le premier procès devant jury tenu en octobre dernier avait donné lieu à la condamnation de Richard et Raymond Vallières et d'Étienne Saint-Pierre. Leur sentence sera prononcée au cours de l'année.
Projet Nandou 
Des développements sont à prévoir cette année dans le cadre du Projet Nandou, qui regroupe près d'une quarantaine d'individus arrêtés en lien avec le trafic de marijuana. Une conférence préparatoire aura lieu le 12 janvier en vue de l'enquête préliminaire. C'est à ce moment que les accusés décideront de la suite des choses dans leur dossier respectif. Quant à l'enquête préliminaire, elle devrait se tenir à la fin mars et durer une semaine.
Complot pour quadruple meurtre
Les deux jeunes hommes arrêtés dans une affaire de complot pour meurtres à Trois-Rivières seront tous les deux de retour devant le tribunal en 2017. Celui d'âge adulte, Guillaume Picotte tentera d'obtenir une libération provisoire au début de l'année devant la Cour supérieure. Son dossier principal a été reporté au prochain terme des assises le 7 avril prochain. Quant au mineur, sa cause a été reportée au 21 février. 
Jugement pour Marc Isabelle
C'est le 14 février que le musicien Marc Isabelle connaîtra le verdict du juge David Bouchard à l'issue de son procès pour des abus sexuels sur deux jeunes filles. Il fait face à 18 chefs d'accusation pour des agressions sexuelles, attouchements sexuels, incitations à des contacts sexuels, voies de fait et menace. Les gestes qui lui sont reprochés auraient été commis sur une période de 21 ans, soit entre septembre 1990 et janvier 2011.