À la découverte de la petite criminalité dans le Trois-Rivières de 1850 à 1950

Matthieu Max-Gessler
Matthieu Max-Gessler
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Dans le cadre d'un projet de médiation culturelle numérique, Patrimoine Trois-Rivières propose une incursion dans le monde de la petite criminalité, entre 1850 et 1950. Le projet Patrimoine bâti et géomatique: un mariage insoupçonné amène les internautes à explorer les lieux où ces petits crimes se sont produits, à l'aide du géoréférencement de cartes et de plans historiques de la ville.