Les équipes participantes étaient invitées à s’habiller de manière thématique et loufoque.

97 500 $ pour le Défi ski Leucan

Shawinigan — Le Défi ski Leucan a permis d’amasser un montant record de 97 500 $, samedi, à Vallée du parc. Au total, 260 personnes ont dévalé les pentes de la station de ski tout au long de l’après-midi et de la soirée, dans le but de recueillir des fonds pour l’organisme qui offre soutien et aide aux enfants atteints d’un cancer, ainsi qu’à leurs parents et à leur fratrie. Cette année encore, l’événement a misé sur sa vocation familiale pour convaincre les bons samaritains de chausser leurs skis pour la cause.

«Nous sommes vraiment contents et super fiers de tous les participants, souligne Julie Maltais, agente au développement philanthropique à Leucan Mauricie et Centre-du-Québec. Ce sont leurs efforts dans les derniers mois pour recueillir cet argent-là qui fait la différence!»

Un second record a été atteint samedi, avec 260 participants, répartis en 68 équipes. La directrice générale de Leucan Mauricie et Centre-du-Québec, Annie Brousseau, attribue cette réussite au changement de la formule de l’événement adoptée l’an dernier.

«Il y a trois ans, on a connu une édition où l’engouement avait diminué, alors on a refait la formule pour que ce soit plus familial, souligne-t-elle. Au lieu de skier pendant 12 heures d’affilée, on a mis ça de midi à 20 h, pour que ce soit plus intéressant pour les gens qui veulent venir skier avec leurs enfants.»

Importante délégation de Desjardins

Le directeur général de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières, David Bélanger, était de retour cette année avec sa fille Delphine, sur les pistes de Vallée du parc et à la présidence d’honneur du Défi ski Leucan. Il est aussi d’avis que la formule renouvelée de l’événement a permis de lui donner un nouveau souffle.

«Ça change tout! La journée est toujours aussi le fun et de pouvoir y participer avec nos enfants, on est bien contents. Ça aide aussi à convaincre nos employés de participer, puisqu’ils peuvent venir en famille, pas seulement avec leurs amis.»

Cette équipe de vikings est venue se remplir la panse entre deux descentes.

La délégation de la Caisse Desjardins des Trois-Rivières à l’événement était d’ailleurs d’envergure. Les 22 équipes formées par les employés de la Caisse, leur famille et leurs amis comptaient 80 personnes.  

Pascal Guité, l’un des ambassadeurs, avec son fils Logan, du Défi ski Leucan, était lui aussi de retour pour ce qu’on pourrait qualifier pour lui de pèlerinage annuel. L’animateur à la station de radio Énergie en était samedi à sa huitième participation à l’événement.

«Ça fait plus de 10 ans que je me suis associé à Leucan, mais depuis que je suis devenu papa, ça me touche encore plus, constate-t-il. Je suis content à chaque année de venir, c’est vraiment une belle gang, très attachante, ceux qui organisent le Défi.»

Pour prendre part au Défi, chaque équipe doit réussir à réunir une somme minimale de 500 $. Cette année, au moins une équipe a recueilli à elle seule près de 10 000 $.

L’an dernier, le Défi ski Leucan avait permis de recueillir plus de 71 000 $, soit deux fois plus que le montant amassé en 2017, qui s’élevait à 35 000 $.

En ski malgré la maladie

La petite Léonie Trahan, porte-parole de Leucan Mauricie et Centre-du-Québec, a elle aussi pris part au Défi ski Leucan. Affaiblie par ses traitements contre un lymphome, la fillette a tout de même descendu la montagne en ski adapté, en début d’après-midi.

«Elle adore le ski, elle en faisait déjà avant d’être malade, confie sa mère, Marie-Soleil Désaulniers. Elle a eu son traitement de chimiothérapie jeudi, alors elle a été obligée d’arrêter après sa première descente, mais ça se pourrait qu’elle puisse en faire une autre plus tard. Elle a déjà hâte de pouvoir remettre ses skis l’an prochain!»

La famille et les proches de Mme Désaulniers et de son conjoint, Michael Trahan, étaient eux aussi nombreux à participer au Défi ski Leucan. Ils ont ainsi formé à eux seuls une dizaine d’équipes. «Mon fils a embarqué, et il a fait embarquer ses cousins et ses amis», ajoute Mme Désaulniers.

De gauche à droite: Pascal Guité, ambassadeur du Défi ski Leucan, Michael Trahan, Marie-Soleil Désaulniers et leur fille Léonie Trahan, porte-paroles du Défi, David Bélanger, président d’honneur du Défi, accompagné de sa fille Delphine Bélanger, Dominic Lamy, directeur des ventes et marketing à Vallée du Parc, Julie Maltais, de Leucan Mauricie et Centre-du-Québec, et Logan Guité.

Location gratuite

Pour la première fois cette année, Vallée du parc offrait gratuitement la location d’équipement de ski aux participants qui ne disposaient pas du leur. Ce nouveau coup de pouce reflète la volonté de Leucan et de ses partenaires de rendre l’événement le plus accessible possible au public.

«On a offert la location aux personnes qui n’ont pas forcément fait beaucoup de ski, mais qui voulaient participer à cette belle fête, explique Dominic Lamy, directeur des ventes et marketing à Vallée du parc. C’est une méchante bonne occasion d’apprendre à faire du ski, alors les gens qui voulaient louer de l’équipement, c’était gratuit pour eux et leur équipe.»

Ce beau geste n’est pas passé inaperçu du côté de Leucan, qui compte depuis le premier Défi sur le soutien de la station de ski. «C’est vraiment une belle attention de leur part, souligne Annie Brousseau. Ils en font vraiment plus que ce qu’on leur demande, c’est vraiment un partenariat extraordinaire.»

Un plaisir qui est d’ailleurs manifestement partagé par le partenaire en question. «Pour nous, c’est important de pouvoir aider les enfants, ajoute Dominic Lamy. C’est une belle façon de financer Leucan et nous sommes très fiers d’être partenaires avec eux.»