Sébastien Turgeon, porte-parole de la Grande Guignolée des médias 2017.

500 bénévoles sur le terrain pour la Grande Guignolée des médias

Trois-Rivières — Soixante-dix intersections de la région seront occupées dès 6 h, en ce jeudi matin, par quelque 500 bénévoles. Les citoyens seront appelés à être généreux pour la Grande Guignolée des médias qui se poursuivra jusqu’à 18 h.

Comme le rappelle le porte-parole de l’événement, Sébastien Turgeon, tous les dons comptent, même les plus humbles, car avec 1 $, les organismes d’entraide pourront se procurer l’équivalent de 7 $ en produits grâce aux ententes qu’ils ont avec leurs fournisseurs. Chaque don, aussi humble soit-il, «a donc un effet multiplicateur», rappelle-t-il.

En nouveauté cette année, les gens sont aussi invités à faire un don par texto en composant sur le 20222 avec les mots-clés NOEL MCQ. Un message leur demandera alors de confirmer un don de 5 $ à la Grande Guignolée des médias. Si la réponse est oui, le montant sera mis sur le compte de téléphonie cellulaire. Ceux et celles qui veulent donner encore plus peuvent aller sur le site web lagrandeguignoleedesmedias.com, choisir le montant qu’ils veulent donner et demander un reçu aux fins d’impôt, précise M. Turgeon.

«Il est vrai qu’on a 70 points de collecte, mais il faut comprendre que les gens n’ont pas toujours d’argent sur eux», fait-il valoir. «Donc, on vient moderniser les opérations.»

En termes de dons de produits non périssables, les collectes ont cours depuis le 1er décembre dans les commerces Jean Coutu, Maxi-Provigo et chez Via Capital.

La partie collecte des denrées non périssables de la campagne sera comptabilisée en soirée, en même temps que les dons en argent. Toutefois, elle se poursuivra jusqu’au 24 décembre et ce n’est qu’après cette date que le décompte total pourra être fait.

Jeudi, les points de collecte d’argent se situeront à Louiseville, Shawinigan, Nicolet, Trois-Rivières, Bécancour et en nouveauté cette année, à Saint-Maurice et Saint-Narcisse. Certaines épiceries de Saint-Tite apporteront aussi leur contribution, mais il n’y a pas de point de collecte d’argent dans cette municipalité.

Rappelons que les dons versés à la Grande Guignolée des médias serviront exclusivement à la confection de 5200 paniers de Noël qui seront distribués à des familles défavorisées. Le but est d’égayer la table de personnes en situation de pauvreté, donc l’organisation espère que les gens ne donneront pas seulement des aliments en conserve, mais aussi des gâteries de toutes sortes comme ils le feraient pour leur propre table des Fêtes. La collecte en argent, elle, servira principalement à acheter de la nourriture périssable, notamment de la viande et des produits laitiers, qui sera ajoutée aux paniers au moment de la livraison.

Puisque c’est la Grande Guignolée des médias, les médias sont activement impliqués, cette année. La présidence d’honneur est partagée entre des représentants de six médias de la région, soit Éric Lachapelle pour CKBN 90,5, Denis Pratte pour Cogeco Média, Séléna Pronovost du 94,7 Rouge FM, Amélie St-Pierre des Hebdos de la Mauricie, Marie-Claude Paradis-Desfossés de TVA Nouvelles et Stéphan Frappier du Nouvelliste.

Tout au long de la journée, les ambassadeurs seront interviewés par des médias qui ne sont pas les leurs afin de stimuler la participation du public à cette grande collecte.