Les membres du conseil d’administration du cinquantième du Cégep de Trois-Rivières étaient réunis devant l’établissement pour annoncer la programmation de la fête. Sur la photo, Isabelle Bourque, Maude Paquette-Normandin, Steve Bourgoin, Louis Gendron, Daniel Marchand, Yves Raymond Robert Bureau ainsi que Yury du Bois de Nevele.

50 ans pour le Cégep de Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — Le Cégep de Trois-Rivières soufflera ses 50 bougies le mois prochain et célébrera en grand, et ce, tout au long de l’année. Pour l’occasion, une grande fête citoyenne est prévue pour le samedi 18 août prochain.

Le Cégep a parcouru un long chemin depuis 1968, d’où au départ un choix de 18 programmes accueillait près de 2200 étudiants. Cinquante ans plus tard, plus de 4000 cégépiens se retrouvent dans 42 programmes d’études. Le Cégep désire fêter en compagnie de toute la population ainsi que tous ses anciens diplômés et professeurs.

Les festivités se tiendront entre 11h et 17h sur la rue Marguerite-Bourgeoys qui sera fermée pour l’occasion entre le boulevard Laviolette et la rue Foucher.

Au programme, des jeux gonflables pour les enfants, du zumba familiale, un mur d’escalade, un jeu de baby-foot géant, un parcours et une kermesse sportive sauront plaire aux participants.

Les visiteurs pourront se faire prendre en photo dans un photomaton aux couleurs du 50e. Des visites guidées du Pavillon des Humanités et du Pavillon des Sciences sont au rendez-vous dans l’après-midi et des camions-restaurants et un bar seront sur place.

Rappelons que toutes les activités seront gratuites. «Nous voulons fêter, car le Cégep appartient à sa communauté. Nous ne le voyons pas autrement», explique Louis Gendron, directeur général du Cégep de Trois-Rivières.

La prochaine année se voudra plus que festive au cégep. Au printemps dernier, des projets ont été sélectionnés et seront réalisés dans un futur proche.

Parmi ceux-ci, un collage d’extraits de pièces de théâtre des années 1960 sera joué par les étudiants de Théâtre et création médias.

Une exposition regroupant des oeuvres d’anciens diplômés en Arts visuels sera sur place à l’Espace Jeanne-Vanasse du pavillon des Sciences entre le 18 août et le 18 septembre. L’exposition 50 ans, un bon début rassemble des oeuvres de treize anciens étudiants dont la carrière a atteint une renommée internationale. Ces artistes se sont prêtés au jeu de produire une oeuvre qui met en lumière leur passage au cégep.

«Le chemin parcouru est évident, mais souvent, le lien entre les intérêts qu’ils démontraient comme étudiants et ceux qu’ils mettent de l’avant dans leurs oeuvres actuelles est très tangible», soutient Isabelle Bourque, coordonnatrice au Service des communications et des affaires institutionnelles au Cégep de Trois-Rivières.

Cette exposition rendra également hommage à Jeanne Vanasse, la femme à l’origine du département des arts, en présentant ses oeuvres.

Du côté des Diablos, ceux-ci célébreront leurs cinquante ans l’an prochain. Des retrouvailles de tous les anciens Diablos, tous sports confondus, auront lieu le 6 octobre prochain. En février 2019, l’équipe inaugurera un Temple de la renommée où on rendra hommage aux athlètes et aux entraîneurs.

De plus, une nouvelle application mobile sera lancée dans les prochains jours, juste à temps pour la rentrée scolaire. Un GPS y sera intégré, pour ne pas se perdre dans le grand établissement et aider les nouveaux étudiants à retrouver leurs locaux. «Il n’y aura plus de raison d’être en retard à ses cours», blague le directeur. Des nouvelles du cégep seront d’ailleurs envoyées par notifications.

«Le cégep est un grand citoyen qui a sa place dans plusieurs sphères. Nous sommes bien ancrés dans notre milieu», souligne Louis Gendron.