C’est au Centre Gervais Auto de Shawinigan que se tient le grand rassemblement annuel des Témoins de Jéhovah de la région.

2500 Témoins de Jéhovah à Shawinigan

SHAWINIGAN — Pas moins de 2500 Témoins de Jéhovah sont arrivés à Shawinigan pour le grand rassemblement régional annuel. Ils ont loué le Centre Gervais Auto du 20 au 22 juillet. Trois jours qui leur permettront d’échanger, mais principalement de parfaire et de renforcer leur foi.

Jeudi, le Centre Gervais Auto était un véritable chantier. En effet, les organisateurs avaient apporté tout leur matériel, allant des chaises confortables aux écrans géants en passant par la piscine pour procéder au baptême des nouveaux fidèles.

Guy Paquet, surveillant au programme de l’assemblée annuelle régionale, a pris quelques minutes pour expliquer l’objet de cette grande rencontre.

«Aujourd’hui, ça prend du courage pour vivre dans notre société. L’objectif de notre rencontre cette année est d’informer, d’expliquer et d’outiller nos membres pour affronter les situations quotidiennes avec courage et en conformité avec les valeurs de notre religion», précise-t-il.

Samedi, une dizaine d’adultes seront baptisés et feront leur entrée officielle dans cette communauté religieuse. «Nous ne baptisons pas les gens lorsqu’ils sont petits. Nous voulons que ce soit leur décision, pas celle de leurs parents», informe M. Paquet.

Une religion en croissance
Guy Paquet est devenu Témoin de Jéhovah à 22 ans. «À l’époque, c’était vraiment plus difficile de faire du porte-à-porte. La religion catholique était très forte et c’était mal d’ouvrir sa porte et de nous écouter. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, les gens sont plus ouverts et je dirais même que les gens cherchent à combler un vide», raconte M. Paquet.

Il ajoute que le nombre de fidèles chez les Témoins de Jéhovah est en croissance au Canada d’environ 1 % et sur le plan mondial d’environ 3 %. «Nous sommes plus de huit millions dans le monde», souligne-t-il.

Est-ce que le décès très médiatisé d’Éloïse Dupuis en 2016, à Québec, cette jeune femme Témoin de Jéhovah qui est morte des suites d’une hémorragie après avoir donné naissance à son enfant, a eu des répercussions sur la communauté et sur le nombre de fidèles?

«Pas vraiment. Cette histoire est triste, mais nous ne changerons pas pour autant nos valeurs. Notre religion évolue dans le temps, mais les écrits restent les mêmes et nos valeurs aussi», confie M. Paquet. En effet, la religion des Témoins de Jéhovah proscrit les transfusions sanguines et la jeune femme est décédée après avoir refusé à plusieurs reprises ce traitement que les médecins lui avaient fortement recommandé.

Tout au long de la fin de semaine, les participants auront droit à des conférences, des enseignements, des lectures bibliques et des vidéos. Trois jours qui leur permettront de faire croître leur foi et qui les guideront selon leurs valeurs.