Quelque 200 personnes ont convergé au centre-ville de Trois-Rivières pour la Journée mondiale du réfugié.
Quelque 200 personnes ont convergé au centre-ville de Trois-Rivières pour la Journée mondiale du réfugié.

200 personnes dans les rues de Trois-Rivières pour la Journée mondiale du réfugié

Sébastien Houle
Sébastien Houle
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Quelque 200 personnes ont convergé vers le centre-ville de Trois-Rivières jeudi en fin d’après-midi afin de souligner la Journée mondiale du réfugié. L’occasion était celle d’une marche d’un kilomètre dans les rues de la ville où réfugiés, Trifluviens d’origine et élus municipaux voulaient «célébrer la solidarité et l’espoir», comme le dira Ivan Suaza, directeur du Service d’accueil aux nouveaux arrivants (SANA) de Trois-Rivières, organisateur de l’événement.