Le Nouvelliste
Des élèves de l'école Chavigny ont planté 200 arbres et végétaux, mardi, sur le terrain de leur école, pour compenser les émissions de gaz à effet de serre du grand Prix de Trois-Rivières.
Des élèves de l'école Chavigny ont planté 200 arbres et végétaux, mardi, sur le terrain de leur école, pour compenser les émissions de gaz à effet de serre du grand Prix de Trois-Rivières.

200 arbres plantés pour compenser les émissions de CO2

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Tel que promis à la fin mai, le Grand Prix de Trois-Rivières a fourni près de 200 arbres et végétaux aux élèves de l’école Chavigny afin de compenser les émissions de gaz à effet de serre de l’événement. Les élèves de l’école ont planté ces végétaux mardi sur le terrain de l’école.