Les ministres Jean Boulet et Sonia Le Bel lors de l’annonce des investissements routiers 2020-2022 en Mauricie du MTQ.

152 millions $ pour le réseau routier en Mauricie

TROIS-RIVIÈRES — Québec annonce des investissements de 152,6 millions $ d’ici 2022 pour l’entretien du réseau routier en Mauricie. Les chantiers les plus importants à prévoir concernent les autoroutes de la région ainsi que le pont Laviolette.

«Des tronçons sont essentiels pour la vitalité économique de la région. Je pense à la 40, la 55 et la 155», affirme le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la Mauricie, Jean Boulet, lors de l’annonce de ces investissements à Trois-Rivières. 

Le ministère des Transports (MTQ) a établi les priorités dans l’entretien du réseau routier de la Mauricie en tenant compte des besoins, affirme le ministre Jean Boulet, «pour améliorer la sécurité et l’efficacité de la mobilité des citoyens». 

Le pont Laviolette doit faire à nouveau l’objet de travaux entre 2020 et 2022. Le MTQ prévoit injecter dans cette réfection entre 5 et 10 millions $. «Une structure de cette envergure, il y a des travaux continuellement. C’est important de conserver son intégrité et son état. Annuellement, des travaux d’entretien sont réalisés et c’est dans l’intérêt de tous», soutient la directrice générale par intérim au MTQ pour la Mauricie et le Centre-du-Québec, Marie-Ève Turner.

Par ailleurs, la reconstruction de la bande centrale sur l’autoroute 40 entre les sorties des Récollets et des Chenaux se retrouve aussi parmi les plus gros travaux routiers prévus pour les deux prochaines années. Du côté de Shawinigan, la reconstruction du pont Trudel qui chevauche la rivière Saint-Maurice doit être terminée en décembre prochain. 

Globalement, les 152,6 millions $ investis dans le réseau routier de la Mauricie concernent 73 projets. De cette somme, 72,8 millions $ sont destinés à l’entretien des chaussées et 66,6 millions $ à la réfection des structures. Les quelque 13,2 millions $ restants sont consacrés à rendre «plus sécuritaire et efficace le réseau routier». 

Recommandations du coroner

La réfection de la route 155 à la hauteur du kilomètre 107 à La Tuque doit être terminée, assure le MTQ. C’est à cet endroit que Stéphanie Deschamps, 38 ans, et sa fille âgée de 10 ans, Lexann Montpetit, ont perdu la vie en janvier 2017. Le coroner avait à la suite de ces deux décès recommandé au MTQ de sécuriser ce secteur problématique de la route 155. 

Dans son rapport publié en décembre 2017, il avait notamment dénoncé le «laxisme du MTQ» en rappelant qu’il recommandait déjà en 2012 des travaux dans cette courbe du kilomètre 107 à la suite d’un autre accident mortel. «Quand un tronçon de route cause des décès, le coroner fait un rapport et le MTQ s’assure de faire les corrections et les travaux qui s’imposent», mentionne Jean Boulet. 

La directrice générale par intérim au MTQ pour la Mauricie et le Centre-du-Québec explique que des travaux ont eu lieu en 2019 au kilomètre 107 sur la structure du pont du ruisseau Beauce. Cette année, Marie-Ève Turner précise que les travaux prévus consistent à corriger la courbe problématique. 

Le dédoublement de l’autoroute 55

Bien que l’annonce de lundi ne concernait que les travaux de la Mauricie, un dossier imminent sensible du Centre-du-Québec s’est invité à la présentation à la conférence de presse du ministre Jean Boulet. Il s’agit bien sûr du doublement de l’autoroute 55. Il a rappelé que le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, et le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, doivent bientôt rencontrer le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois.

«On me parle constamment du doublement de l’autoroute 55», avoue le ministre Jean Boulet.

«C’est établi de plus en plus comme une priorité et c’est étudié de façon préliminaire. Mais il faut souhaiter que ça aille en mode accéléré pour répondre à des besoins qui sont préoccupants.»

Souhaité depuis plusieurs années au Centre-du-Québec pour des raisons de sécurité, le projet de doublement de l’autoroute 55 serait, selon le ministre Jean Boulet, sur une très bonne voie.

Quelques travaux prévus par le MTQ

  • Shawinigan: finaliser la reconstruction du pont Trudel
  • Trois-Rivières: entretien du pont Laviolette
  • Trois-Rivières: reconstruction de la bande centrale sur l’autoroute 40, entre les sorties des Récollets et des Chenaux
  • Louiseville: asphaltage de la route 138, entre la route 349 et la limite municipale de Yamachiche
  • Louiseville: asphaltage de l’autoroute 40, en direction ouest, entre les kilomètres 164 et 178
  • Sainte-Anne-de-la-Pérade: asphaltage de l’autoroute 40, en direction est, entre la sortie 229 et la limite municipale de Deschambault-Grondines
  • Saint-Étienne-des-Grès: asphaltage de l’autoroute 55, en direction nord, entre la sortie 196 et la limite municipale de Saint-Boniface