À l’aube des vacances de la construction, la fébrilité se faisait ressentir sur le chantier de l’école Immaculée-Conception à Shawinigan. De gauche à droite, Guy Gélinas, Benoît Pagé et André-Anne Caron, tous employés de Charic Construction.

152 000 chèques émis par la CCQ

Trois-Rivières — Ce sont près de 152 000 chèques que la Commission de la construction du Québec (CCQ) a distribués au cours des dernières semaines.

La somme totale des chèques, de plus de 420 millions $, est supérieure de près de 5 pour cent aux montants versés à l’été dernier, qui totalisaient 400 millions $.

La CCQ explique cette augmentation principalement par la hausse de l’activité de construction enregistrée au cours des six derniers mois de 2017.

Pour la Mauricie, ce sont plus de 10 200 travailleurs qui en ont bénéficié.

Ces vacances sont obligatoires pour l’ensemble de l’industrie, dans tous les secteurs. Toutefois, il existe des exclusions, surtout pour les secteurs des travaux de génie civil et de voirie, ce qui signifie qu’environ 80 pour cent de la main d’œuvre, travailleurs et employeurs seront en vacances durant ces deux semaines.

La SQ très présente
Si le tiers de la population est maintenant en congé avec l’arrivée des vacances de la construction, les membres de la Sûreté du Québec, eux, n’auront pas de répit.

À l’aube des vacances de la construction, l’achalandage sur le réseau routier augmentera considérablement. À cet effet, la Sûreté du Québec intensifiera sa présence sur les routes.

Pour ce long congé, la SQ interviendra sous le thème «La Sûreté du Québec s’unit pour sauver des vies». Les policiers s’affaireront donc davantage sur le réseau routier, mais également sur les plans d’eau et les sentiers, et ce, jusqu’au 5 août.

Les patrouilleurs auront également à l’œil «les principales sources de collisions entraînant des blessures graves et décès sur les routes», explique la Sergente Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole de la Sûreté du Québec.

Rappelons que l’an dernier 19 personnes ont perdu la vie en raison de collisions survenues sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec alors que la moyenne des cinq années précédentes était de 14 personnes.

Pour les vacanciers, ce sera l’occasion de pratiquer de manière sécuritaire leurs activités récréotouristiques. La SQ tient à rappeler à la population le port du casque obligatoire pour les adeptes de véhicule hors route, et qu’il est fortement recommandé de porter la veste de flottaison individuelle en tout temps lors des sorties en bateau.

Avec la Presse canadienne