La mairesse, Diane Aubut et le député de Champlain, Pierre-Michel Auger.

1 M$ à injecter dans l’aréna de Sainte-Anne-de-la-Pérade

La municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade s’apprête à investir 1,17 million $ pour mettre aux normes son aréna, la seule de la MRC des Chenaux. Le député de Champlain, Pierre-Michel Auger, a confirmé vendredi que le gouvernement du Québec investira 453 812 $ dans ce projet, le reste sera entièrement assumé par la municipalité, indique la mairesse, Diane Aubut.

Certains citoyens se demandent si cette infrastructure devrait devenir régionale. «C’est complexe», répond Mme Aubut. Présentement, les tarifs exigés sont en fonction de l’utilisateur-payeur «pour ce qui est du hockey mineur, du club de patinage artistique, on fait des ententes avec les différentes municipalités qui paient une taxe d’extérieur qui rapporte à peu près 15 000 $ par année», dit-elle. «Ce n’est vraiment pas beaucoup par rapport aux coûts d’un aréna durant une année», plaide-t-elle.

L’investissement que fera Sainte-Anne-de-la-Pérade est obligatoire puisque le fréon utilisé comme réfrigérant ne sera plus disponible à partir de 2020. Le réfrigérant sera donc remplacé par un produit de nouvelle génération.
Le projet prévoit une mise aux normes des installations.

«C’est certain qu’il va y avoir du travail de fait auprès de la MRC pour aller chercher une contribution», assure la mairesse. «Il y a des discussions qui se font avec les autres maires par rapport au fait que leurs citoyens utilisent l’aréna de Sainte-Anne-de-la-Pérade. Y a-t-il possibilité d’aller chercher une forme de financement également des autres municipalités? Ce n’est pas facile», indique-t-elle.

«On l’a vu avec Shawinigan, Mont-Carmel et les autres. Ce n’est pas toujours accepté de façon évidente. Je pense que la porte n’est pas fermée et il faut continuer à travailler en ce sens», estime la mairesse.

Mme Aubut croit qu’il serait intéressant d’obtenir une contribution des municipalités utilisatrices. «Mont-Carmel et Saint-Maurice ne viennent pas à Sainte-Anne-de-la-Pérade, mais les autres municipalités utilisent beaucoup l’aréna», constate-t-elle. «Il y aura du travail à faire», prévoit la mairesse qui entend demander l’aide du député Pierre-Michel Auger pour faire avance ce dossier.

De son côté, le député assure que «si l’on a besoin de mon support pour faire en sorte qu’on puisse s’asseoir ensemble pour discuter de ça, je suis très ouvert», dit-il, «mais ça passe par les différents maires de la MRC», dit-il.

Mme Aubut compte sur l’appui du député «pour trouver les bons arguments, trouver la façon de le présenter pour que je me fasse pas fermer les portes automatiquement», dit-elle.

«Ça prend de la volonté», indique le député. «Ça prend une volonté locale de la MRC, donc des différents maires qui adhèrent. Je suis là pour aider», dit-il.

L’aréna de Sainte-Anne-de-la-Pérade a été construit en 1982. La municipalité en a fait l’acquisition en 2010. La mairesse rappelle que c’est un véritable milieu de vie pour les enfants et pour les adultes.