Le Nouvelliste

Soins de santé: plaidoyer pour une prime d’attraction à La Tuque

Audrey Tremblay
Audrey Tremblay
Le Nouvelliste
«Il faut être capable de donner des soins à l’année longue pour les gens à La Tuque. Une des façons d’y arriver, c’est de passer par une prime de rétention ou une prime d’attraction pour le personnel du Centre multiservice de La Tuque.» Le Syndicat du Personnel paratechnique des services auxiliaires et de métier (SPPSAM) du CIUSSS MCQ est préoccupé par la situation à La Tuque. Le manque de main-d’œuvre et l’éloignement rendent la rétention du personnel complexe.