Le Nouvelliste

À propos de l’examen de l’ordre des infirmières

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
Je veux partager mon opinion sur le taux d’échec à l’examen de l’OIIQ. Je suis renversée de voir qu’on fera une enquête sur cet examen, pour lequel on ne doit avoir qu’une note de 55% pour réussir. Je suis renversée de voir le comportement de nos enfants gâtés, qui se disent déçus d’avoir échoué avec une note de moins de 55% et même de réclamer un laisser-passer pour rejoindre notre système de santé déjà malade.