Le Nouvelliste
Le missile est tombé alors que la Russie menait mardi des frappes massives sur les infrastructures civiles ukrainiennes, qui ont laissé des millions de foyers sans électricité.
Le missile est tombé alors que la Russie menait mardi des frappes massives sur les infrastructures civiles ukrainiennes, qui ont laissé des millions de foyers sans électricité.

En désaccord avec Washington et l’OTAN, Zelensky maintient que le missile était «russe»

Ania Tsoukanova
Agence France-Presse
Kiev a réaffirmé mercredi que le missile ayant tué deux personnes la veille dans un village polonais près de la frontière avec l’Ukraine était «russe», contredisant l’OTAN et Washington qui accréditent plutôt la thèse d’un missile de défense ukrainien.