Le Nouvelliste
Élaine Bérubé, archiviste-coordonnatrice à la BANQ de Trois-Rivières, montre ici le plus vieux document d’archives datant, un manuscrit de 1573 en vieux français portant sur le partage d’un héritage.
Élaine Bérubé, archiviste-coordonnatrice à la BANQ de Trois-Rivières, montre ici le plus vieux document d’archives datant, un manuscrit de 1573 en vieux français portant sur le partage d’un héritage.

Quatre kilomètres d’archives à partir de 1573

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Si l’on disposait l’un par-dessus l’autre tous les documents conservés à Trois-Rivières par Bibliothèque et Archives nationales du Québec, ils feraient quatre kilomètres linéaires, raconte Élaine Bérubé, archiviste-coordonnatrice. Parmi eux, beaucoup sont anciens. Le doyen de ces documents est un manuscrit daté 1573 écrit en vieux français qui raconte le partage d’un héritage. Tous ces anciens documents appartiennent aux domaines gouvernemental, civil ou judiciaire. Le judiciaire fait à lui seul deux kilomètres linéaires, précise-t-elle.