Le Nouvelliste
«On propose autour de 20% et j’ai monté une banque de 30% de substitut par prudence. Mais là, avec les appels qui s’enfilent : on l’a pas mal écoulée», soutient le directeur de scrutin de Laviolette-St-Maurice Guy-Luc Beaupré. 
«On propose autour de 20% et j’ai monté une banque de 30% de substitut par prudence. Mais là, avec les appels qui s’enfilent : on l’a pas mal écoulée», soutient le directeur de scrutin de Laviolette-St-Maurice Guy-Luc Beaupré. 

La COVID s’invite au bureau électoral de Laviolette-Saint-Maurice

Geneviève Beaulieu Veilleux
Geneviève Beaulieu Veilleux
Initiative de journalisme local - Le Nouvelliste
Il vaut mieux prévenir que guérir, affirme le dicton. Parlez-en à Guy-Luc Beaupré, le directeur de scrutin du comté de Laviolette-Saint-Maurice. L’homme se félicite d’avoir garni une banque de bénévoles substituts plus importante que celle proposée pour son personnel, lui qui affronte présentement un nombre de désistements imprévu pour cause de COVID dans son personnel. À la veille du jour de scrutin provincial, voilà que 100 employés doivent déclarer forfait pour la soirée électorale.