Le Nouvelliste
Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan
Les Russes en ont pris le contrôle de la centrale de Zaporijia au début mars, moins d’une semaine après avoir lancé l’offensive contre l’Ukraine.
Les Russes en ont pris le contrôle de la centrale de Zaporijia au début mars, moins d’une semaine après avoir lancé l’offensive contre l’Ukraine.

Fuir Zaporijia, in extremis

CHRONIQUE / «Helena ne voulait pas s’en aller, elle est restée tant qu’elle a pu. Il n’y a plus d’électricité, la centrale nucléaire est arrêtée et il y a des bombardements chaque jour, chaque heure, le jour et la nuit, même s’il n’y a absolument aucun soldat ukrainien. Ça devient très dangereux avec la centrale.»
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!