Le Nouvelliste
Mylène Moisan
Le Soleil
Mylène Moisan
Le port de Québec
Le port de Québec

Là où le pendule s’arrêtera…

CHRONIQUE / Été 2012, la Compagnie Arrimage Québec a indemnisé sans chipoter des citoyens de Lévis qui ont été saupoudrés de poussières qui s’étaient échappées du Port de Québec, juste de l’autre côté du fleuve. Pas besoin de faire d’analyse chimique de la composition de ladite poussière, la direction des vents ce jour-là a suffi.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!