Le Nouvelliste
Marc Allard
Le Soleil
Marc Allard
Les gens qui ont moins de 2 heures d’activités discrétionnaires — comme la lecture — par jour tendent à être plus malheureux. C’est aussi le cas de ceux qui en ont plus de 5 heures par jour.  
Les gens qui ont moins de 2 heures d’activités discrétionnaires — comme la lecture — par jour tendent à être plus malheureux. C’est aussi le cas de ceux qui en ont plus de 5 heures par jour.  

Trop de temps, c’est comme pas assez

CHRONIQUE / Mon père entend souvent des bruits de fond quand on jase au téléphone — celui des assiettes que je sors du lave-vaisselle, du moteur de la voiture en route vers l’épicerie, des enfants qui jouent au parc.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!