Le Nouvelliste

Si je comprends bien la politique...

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
POINT DE VUE / Si je comprends bien la politique pratiquée au Québec, le chef du parti élu, c’est celui qui a le pouvoir et la responsabilité de gérer nos finances publiques. En ce sens, on pourrait bien le nommer «le champion de la procrastination». Ou, en d’autres mots plus familiers et sans malice, « le King du pelletage par en avant».