Le Nouvelliste
Yvon Laprade
Collaboration spéciale
Yvon Laprade
Difficile d’affirmer que le débat télévisé fera bouger les aiguilles des sondeurs. À deux semaines du scrutin, tous conviennent que les jeux sont faits et que seul l’éclatement d’un énorme scandale pourrait changer la donne.
Difficile d’affirmer que le débat télévisé fera bouger les aiguilles des sondeurs. À deux semaines du scrutin, tous conviennent que les jeux sont faits et que seul l’éclatement d’un énorme scandale pourrait changer la donne.

Entre deux pointes de pizza…

CHRONIQUE / Qui a gagné? Qui a perdu? Et s’il n’y avait pas eu de gagnant ni de perdant lors du deuxième et ultime débat des chefs, hier soir, sur les ondes de la télévision d’État? On s’attendait à ce que François Legault retrouve un semblant de sourire et qu’il cesse d’afficher un air renfrogné. On l’a plutôt vu se mordiller les lèvres, comme si on lui avait dit de se tourner la langue dix fois avant de parler et de répondre aux attaques de son «ami» Gabriel Nadeau-Dubois.