Le Nouvelliste
Steve Bergeron
La Tribune
Steve Bergeron
Musiciens du Royal 22e Régiment.
Musiciens du Royal 22e Régiment.

Un adjectif à sa royale place

CHRONIQUE / Le Royal 22e Régiment ne devrait-il pas plutôt se nommer le 22e Régiment royal? Selon une règle que j’ai trouvée sur le site Espacefrançais.com, «une série d’adjectifs dits adjectifs de relation, qui sont l’équivalent d’un complément prépositionnel, sont obligatoirement postposés». Par exemple, une carte géographique pour une carte de géographie, le voyage présidentiel pour le voyage du président… Pourquoi alors le «royal régiment» pour le régiment du roi? Et, en passant, en français, le CN ne devrait-il pas s’appeler le National canadien, l’adjectif de nationalité devant être placé après le nom [Benoît Bouffard, Lévis]?
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!