Le Nouvelliste
Yvon Laprade
Collaboration spéciale
Yvon Laprade
Les transporteurs scolaires se sont entendus vendredi avec Québec, ce qui met fin au scénario du pire alors qu’on craignait la paralysie du transport des écoliers et des étudiants lors de la rentrée.
Les transporteurs scolaires se sont entendus vendredi avec Québec, ce qui met fin au scénario du pire alors qu’on craignait la paralysie du transport des écoliers et des étudiants lors de la rentrée.

La fin du «cheap labor» dans le transport scolaire?

CHRONIQUE / Contre toute attente, les transporteurs scolaires se sont entendus vendredi avec le gouvernement du Québec et son ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, ce qui met fin au scénario du pire alors qu’on craignait la paralysie du transport des écoliers et des étudiants lors de la rentrée