Le Nouvelliste
Une vingtaine de manifestants s’étaient donné rendez-vous à 10h dimanche matin afin de protester contre cette kermesse mettant en vedette l’automobile, en bonne partie responsable du réchauffement de la planète selon ces derniers.
Une vingtaine de manifestants s’étaient donné rendez-vous à 10h dimanche matin afin de protester contre cette kermesse mettant en vedette l’automobile, en bonne partie responsable du réchauffement de la planète selon ces derniers.

Des écologistes manifestent contre le Grand Prix

Éric Faucher
Éric Faucher
Le Nouvelliste
Si le Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R) réussit à attirer un grand nombre de spectateurs et crée de nombreuses retombées économiques pour les commerçants de la ville, il demeure un événement controversé. En effet, une vingtaine de manifestants s’étaient donné rendez-vous à 10h dimanche matin afin de protester contre cette kermesse mettant en vedette l’automobile, en bonne partie responsable du réchauffement de la planète selon ces derniers.