Le Nouvelliste
Jean Charest, qui avait précédemment qualifié la décision de M. Poilievre d'«acte de lâcheté», l'a interpellé pour lui dire qu'«il n'est pas trop tard pour vous de faire preuve de respect envers les membres du parti».
Jean Charest, qui avait précédemment qualifié la décision de M. Poilievre d'«acte de lâcheté», l'a interpellé pour lui dire qu'«il n'est pas trop tard pour vous de faire preuve de respect envers les membres du parti».

«Le leadership, c’est se battre et se présenter, pas s’enfuir», dit Charest

Michel Saba
La Presse Canadienne
Le meneur de la course à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC), Pierre Poilievre, brillait par son absence mercredi soir lors du dernier débat officiel de la chefferie qui a été marqué par une quasi-absence de prises de bec entre les candidats présents.