Le Nouvelliste
Des piétons passent devant un magasin détruit dans la ville d'Okhtyrka, dans la région de Soumy, le 1er août 2022, au milieu de l'invasion russe de l'Ukraine. Alors que les villes et villages de la campagne orientale de l'Ukraine sont tombés sous l'invasion rapide des Russes le 24 février, Okhtyrka, une ville de 48 000 habitants, a résisté à l'occupation.
Des piétons passent devant un magasin détruit dans la ville d'Okhtyrka, dans la région de Soumy, le 1er août 2022, au milieu de l'invasion russe de l'Ukraine. Alors que les villes et villages de la campagne orientale de l'Ukraine sont tombés sous l'invasion rapide des Russes le 24 février, Okhtyrka, une ville de 48 000 habitants, a résisté à l'occupation.

Okhtyrka, la ville ukrainienne qui a dit «niet» à l’occupation russe

Frankie Taggart
Agence France-Presse
À Okhtyrka, un automobiliste hurle sur un cycliste, des fidèles de l’église évitent un marchand ambulant, une retraitée en survêtements dévore du pain à l’ail et les miettes tombent attirant l’attention d’un pigeon.