Le Nouvelliste
«Samedi, sur mes ordres, les États-Unis ont mené à bien une frappe aérienne sur Kaboul, en Aghanistan, qui a tué l’émir d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri», a lancé le président américain Joe biden, qui s’exprimait depuis la Maison-Blanche.
«Samedi, sur mes ordres, les États-Unis ont mené à bien une frappe aérienne sur Kaboul, en Aghanistan, qui a tué l’émir d’Al-Qaïda, Ayman al-Zawahiri», a lancé le président américain Joe biden, qui s’exprimait depuis la Maison-Blanche.

Zawahiri «n’est plus»: Biden annonce la mort du chef d’Al-Qaïda

Emmanuel Peuchot
Agence France-Presse
Sebastian Smith
Agence France-Presse
Sarah Titterton
Agence France-Presse
Le chef d’Al-Qaïda, l’Égyptien Ayman al-Zawahiri, a été tué dans la nuit de samedi à dimanche en Afghanistan par une frappe de drone américain, a annoncé lundi en direct à la télévision le président américain Joe Biden.