Le Nouvelliste

Érosion des berges du Saint-Laurent : il faut travailler avec la nature et non la combattre

Jacob Stolle
Hydrodynamique côtière et fluviale, INRS
Damien Pham-Van-Bang
Professeur associé, INRS
LA SCIENCE DANS SES MOTS / Les côtes du fleuve Saint-Laurent s’érodent. Cela a un impact sur les infrastructures, l’économie et le bien-être des habitants. Elle expose les communautés aux inondations, et peut détruire les écosystèmes locaux.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!