Le Nouvelliste

Canicules européennes : plus fréquentes et plus intenses

ASP
Agence Science-Presse
La vague de chaleur intense qui frappe l’Europe cette semaine n’est pas la première, mais ces canicules ont augmenté en fréquence et en intensité depuis 40 ans. Selon une étude publiée le 6 juillet, ces changements se produisent même plus vite en Europe qu’en Amérique du Nord, une région qui n’a pourtant pas été épargnée ces dernières années, avec les canicules et sécheresses dévastatrices. « L’intensité » est définie par la température au-delà d’un certain seuil.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!