Le Nouvelliste
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
Au privé, il y a de moins en moins de véhicules et de chauffeurs de taxi adapté pour conduire les personnes handicapées à destination. Cela crée un achalandage accru au service adapté des sociétés de transport public qui peinent déjà de leur côté.
Au privé, il y a de moins en moins de véhicules et de chauffeurs de taxi adapté pour conduire les personnes handicapées à destination. Cela crée un achalandage accru au service adapté des sociétés de transport public qui peinent déjà de leur côté.

Grève, fleurs… et flatulences

CHRONIQUE / Trois mots extraits de trois actualités différentes. A priori, ils n’ont aucun lien entre eux, mis à part qu’on utilise souvent la senteur du deuxième pour camoufler l’odeur du troisième. Ces trois mots ont donc retenu mon attention avec un thème commun: le handicap physique.
Pour consulter l’article complet, connectez-vous.
Abonnez-vous pour un accès illimité à tous nos contenus.
Je veux m’abonner!