Le Nouvelliste
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge

Le syndrome de la «toile» blanche

CHRONIQUE / Tout créateur ou créatrice l’a déjà vécu: autant pour l’artiste qui peint ou qui sculpte que pour celui qui écrit, se retrouver face à la matière encore non explorée peut générer un instant d’angoisse. Cet inquiétant moment où l’inspiration se fait attendre n’a pas de durée préalablement prescrite. Tant et aussi longtemps qu’on ne plonge pas dans l’inconnu, le niveau d’incertitude augmente traîtreusement. Il faut alors se lancer sans plus attendre !