Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Pierre-Gilles Roy a connu deux vies, celle avant et celle après sa thérapie à la Maison Eurêka de Shawinigan.
Pierre-Gilles Roy a connu deux vies, celle avant et celle après sa thérapie à la Maison Eurêka de Shawinigan.

Quand la thérapie sauve des vies

CHRONIQUE / Ce matin-là, Pierre-Gilles Roy s’est réveillé sur un banc de parc. Il n’avait plus rien. Dans la descente aux enfers que lui faisait vivre sa dépendance, il ne payait plus son loyer depuis longtemps et avait été mis à la rue. À côté de lui, un homme était couché par terre, inconscient, une seringue encore dans le bras. Il n’a jamais su s’il était mort ou s’il avait survécu. Ce matin-là, il fallait que quelque chose se passe. C’était la mort qui l’attendait au coin de la rue... mais c’est la vie qui a plutôt choisi de se pointer le bout du nez.