|La Vitrine

Trois-Rivières a des objectifs importants d’économie d’eau

Contenu commandité

Pour beaucoup de propriétaires de résidences, l’été doit être luxuriant : potagers, haies, plates-bandes et jardins doivent être riches de couleurs et de goûts. Après l’hiver rigoureux, c’est la revanche des mois retranchés à l’intérieur et c’est normal. Il n’y a pas si longtemps, pour fleurir le pourtour de nos maisons, nous avions le pistolet-arroseur au bout du bras, certain que l’eau est une ressource sans fin.


Ce n’est plus le cas.

Le constat du gouvernement du Québec indique que nos réserves d’eau s’épuisent et qu’il faut être plus économes. Pour réduire la ponction sur la ressource, Québec impose aux municipalités de passer de 298 à 220 litres d’eau par personne, par jour. Pour atteindre cet objectif, Trois-Rivières a mis en place une nouvelle politique qui comprend plusieurs volets. Complémentaire aux campagnes de sensibilisation, la règlementation vise à encourager une consommation responsable de l’eau.

Revoir nos façons de faire

Le goutte-à-goutte est l’arrosage le plus économe pour hydrater plantes et parterres de fleurs. Il a fait ses preuves partout dans le monde. Le principe est simple, plutôt que d’envoyer de grandes quantités d’eau par des gicleurs ou par arrosage, on laisse l’eau s’égoutter au pied des plantes par un tuyau perforé de petits trous.  L’apport est constant et suffisant pour les besoins des plantes. Autre astuce, on peut aussi se procurer un baril de récupération d’eau de pluie pour nos plantes et potagers.

Les propriétaires peuvent aussi ajouter du trèfle dans leur pelouse parce qu’il est tolérant à la sécheresse et demeure vert même si la chaleur persiste. Le thym est également une plante qui se suffit de peu d’eau et contribue à maintenir une toison robuste qui a l’avantage d’attirer les abeilles.  Avec des étés de plus en plus chauds, ces ajouts peuvent faire une différence.

Une approche qui est en phase avec nos capacités d’approvisionnement en eau

Afin de diminuer la ponction sur le système d’aqueduc, les piscines peuvent être remplies entre 22 h et 7 h. Si le boyau d’arrosage est immergé, il doit être muni d’une valve antiretour. Pour ce qui est des plantes, des pelouses et potagers, vous trouverez toutes les informations pour l’arrosage extérieur sur le site de la ville : v3r.net

Retenez quand même l’essentiel pour les pelouses:

  • Adresse paire : Mercredi et samedi
  • Adresse impaire : Jeudi et dimanche

À partir de cet automne, la ville va installer des compteurs d’eau dans des résidences pour en mesurer la consommation, mais c’est sur une base volontaire et il n’y aura pas de frais liés aux installations. Le but est d’avoir des mesures de consommation et de voir, ensuite, comment on peut les améliorer.

La ville de Trois-Rivières fait sa part

La municipalité a compris que demander des efforts aux citoyens exige qu’elle-même montre l’exemple pour économiser l’eau. Depuis 2014, la ville a installé des barils récupérateurs d’eau de pluie, a modifié les tours d’eau de certains arénas, a installé des compteurs d’eau chez les industries, commerces et institutions et a réduit le temps d’intervention lors de fuite sur les conduites. De plus, elle élimine le plus possible les purges en continue en bouclant les réseaux ou en installant des purges automatiques. Ces actions permettent d’économiser des centaines de milliers de litre d’eau chaque année.

C’est donc par un effort commun que la ville de
Trois-Rivières pourra atteindre l’objectif que le gouvernement a fixé aux municipalités de la province.