Le Nouvelliste
François St-Martin
Collaboration spéciale
François St-Martin

Ça prend un village

CHRONIQUE / Retournons quelques mois en arrière. Nous sommes à Saint-Paulin, au cœur de la MRC de Maskinongé. En raison de la pandémie, comme partout ailleurs, tout roule au ralenti. Camil Pelletier trouve le temps long, très long, lui qui carbure d’ordinaire aux multiples projets. Un matin, fidèle à son habitude, le retraité sirote son café. Par la fenêtre, il regarde les élèves de l’école primaire des Vallons, située tout près. Puis, c’est l’étincelle. Il lance spontanément à sa conjointe: «ce serait l’fun d’organiser des activités pour ces p’tits poux-là.» L’idée qui s’était pointée dans son esprit ce matin-là aura été bien plus qu’une bulle passagère.