Le Nouvelliste
Marie-Sol St-Onge
Collaboration spéciale
Marie-Sol St-Onge
Les moins de seize ans ne sont dorénavant plus une exception sur le marché du travail, et ce, bien avant que la cloche sonne pour annoncer le début des vacances d’été.
Les moins de seize ans ne sont dorénavant plus une exception sur le marché du travail, et ce, bien avant que la cloche sonne pour annoncer le début des vacances d’été.

Trop tôt pour travailler?

CHRONIQUE / La pénurie de main-d’œuvre a libéré de nombreux postes dans des secteurs où de plus en plus de jeunes répondent à l’appel des employeurs en détresse. Même si l’intérêt pour le travail est manifesté par l’enfant et que l’on est encore loin des usines qui les exploitent dans d’autres pays, il reste que permettre aux petits ados de travailler est une tendance populaire qui demande réflexion et encadrement. Les moins de seize ans ne sont dorénavant plus une exception sur le marché du travail, et ce, bien avant que la cloche sonne pour annoncer le début des vacances d’été.