Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Le drame qui secoue la communauté de Nicolet soulève de nombreux enjeux sur l’encadrement des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, et sur les moyens qu’on se donne pour s’occuper d’elles.
Le drame qui secoue la communauté de Nicolet soulève de nombreux enjeux sur l’encadrement des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, et sur les moyens qu’on se donne pour s’occuper d’elles.

Aider les plus vulnérables: encore du chemin à faire

CHRONIQUE / Un homme vivant avec une déficience intellectuelle, sous le joug d’une personne visiblement mal intentionnée. De la maltraitance, du dénigrement, de l’emprise. Voilà le portrait qui semble vouloir se dégager de cette histoire qui secoue actuellement la population de Nicolet. Mais au-delà du possible crime commis sur la personne de Florent Dumas, cette histoire aussi triste que révoltante soulève d’innombrables enjeux sur le plan de la santé mentale et de l’encadrement des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. Elle nous rappelle à quel point ces personnes sont en situation de vulnérabilité, mais également à quel point, à l’intérieur de leur mandat, les organismes ayant pour mission de les aider sont souvent limités dans leurs capacité d’intervention autant que dans leur financement. Elle nous rappelle aussi que malgré la naissance de projets permettant une meilleure inclusion dans la société, il n’existe actuellement aucune vision claire sur la question de l’habitation pour les personnes handicapées au Québec.