Le Nouvelliste
Lorsque l’on mange, parle ou baille, les mouvements de la mâchoire déforment le conduit auditif. Après conversion en énergie électrique, ces déformations pourraient alimenter tout type de technologie intra-auriculaire.
Lorsque l’on mange, parle ou baille, les mouvements de la mâchoire déforment le conduit auditif. Après conversion en énergie électrique, ces déformations pourraient alimenter tout type de technologie intra-auriculaire.

Et si nos oreilles pouvaient remplacer les piles électriques?

Michel Demuynck
Candidat au doctorat en biomécanique, École de technologie supérieure (ÉTS)
ANALYSE / Essentielles aux personnes souffrant de déficience auditive, les prothèses auditives ont pourtant un talon d’Achille : leur dispositif d’alimentation énergétique dispendieux et peu écologique. Bonne nouvelle, des chercheurs ont trouvé une source d’énergie alternative.