Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Paule Vermot-Desroches
Sara Lamirande a vécu les pires sévices aux mains de son père adoptif, qui lui a même fait trois enfants, tous nés à la suite d’agressions sexuelles. En cette Semaine des victimes et survivants d’actes criminels, elle prend la parole pour inciter les victimes à dénoncer, à ne pas vivre dans la peur.
Sara Lamirande a vécu les pires sévices aux mains de son père adoptif, qui lui a même fait trois enfants, tous nés à la suite d’agressions sexuelles. En cette Semaine des victimes et survivants d’actes criminels, elle prend la parole pour inciter les victimes à dénoncer, à ne pas vivre dans la peur.

Le courage de faire face au monstre

CHRONIQUE / «Je suis une victime, je le serai probablement toujours dans mon coeur. Mais depuis que j’ai porté plainte, je suis surtout une survivante. J’ai décidé de dire que ça suffit, que j’ai le droit d’être heureuse moi aussi et que je ne veux plus vivre sous l’emprise d’un monstre».